Plusieurs systèmes de protection piscine existent sur le marché. Ils sont conçus pour prévenir les risques de noyade, mais peuvent également servir à faciliter l’entretien du bassin.

Protection piscine : pourquoi ?

La question de la protection de piscine peut renvoyer à deux enjeux principaux :

– Protection piscine pour prévenir le risque de noyade accidentelle, notamment chez les enfants.
– Protection piscine pour faciliter l’entretien en protégeant le bassin contre les intempéries et les mauvaises conditions météorologiques, notamment en hiver.

La notion de protection de piscine est donc liée à des enjeux de sécurité mais également d’entretien.

PROTECTION PISCINE ET SÉCURITÉ

Sur le marché, il existe plusieurs solutions qui permettent d’allier à la fois protection de piscine et sécurité. C’est notamment le cas du filet protection piscine et de la bâche de protection piscine, mais aussi de la barrière de protection piscine.

S’agissant de prévenir le risque de noyade, ces différents dispositifs de protection de piscine font partie d’une liste de quatre équipements de sécurité obligatoires, établie par le gouvernement. Les propriétaires de piscines privées à usage collectif ou individuel ont l’obligation d’installer au moins l’un de ces 4 systèmes, et de s’assurer que la solution choisie est en conformité avec les normes édictées par l’Afnor (Association française de normalisation).

PROTECTION PISCINE ET ENTRETIEN

Tout en garantissant la sécurité des plus jeunes, le système de protection de piscine sert également à protéger votre bassin des mauvaises conditions météorologiques, notamment en hiver, afin de garantir une qualité de l’eau optimale tout au long de l’année. Plusieurs dispositifs remplissent cette double fonction et sont disponibles sur le marché. C’est le cas des couvertures, bâches et autres abris de piscine, lorsqu’ils sont fermés.

Protection piscine : des solutions complémentaires

Pour une protection de piscine optimale, vous pouvez tout à fait choisir d’installer deux dispositifs complémentaires. Par exemple : une alarme de piscine (norme NF P90-307) pour lutter contre les risques de noyades et une bâche de piscine (norme NF P90-308) pour tenir le bassin à l’abri des intempéries.

Ces différents systèmes de protection de piscine ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Petit tour d’horizon dans la suite…